Chauffage

Comment Bien Choisir sa Pompe à Chaleur Air Eau ?

Chauffage

Comment Bien Choisir sa Pompe à Chaleur Air Eau ?

Par jécologise

25 Novembre 2021
Catégorie: Chauffage

Comment fonctionne une pompe à chaleur Air Eau ?

Elle fonctionne à l’électricité grâce à laquelle elle puise l’énergie de l’air extérieur via une unité extérieure, augmente son niveau de température grâce à un fluide frigorigène, puis l’amène à l’intérieur de l’habitation via une unité intérieure (module hydraulique) et le circuit d’eau de votre émetteur (radiateur, plancher chauffant et circuit d’eau chaude sanitaire).

PAC pour le neuf  : Pour les émetteurs de chaleur basse température comme les planchers chauffants (35°C), les radiateurs en aluminium et les radiateurs basse température (45°C).

PAC pour la rénovation : Pour les émetteurs de chaleur haute température, les radiateurs  avec un régime d’eau à (55 à 65°C), les radiateurs en fonte.

La pompe à chaleur (PAC) air eau permet d’assurer le chauffage et la production d’eau chaude d’un logement. Le fonctionnement de cette pompe à chaleur est simple et efficace : la pompe à chaleur puise les calories de l’air extérieur pour les injecter dans le circuit d’eau chaude du logement.

Quels économies avec une pompe à chaleur Air Eau ?

Selon l’énergie précédemment utilisé à votre domicile, le montant de vos factures de chauffage va être divisé par 2, voire 3 ou 4. Si votre ancien système de chauffage fonctionnait au gaz naturel ou au fioul, vos dépenses de chauffage seront réduites de moitié au moins.
Si une PAC utilise de l’énergie pour fonctionner (électricité), elle en produit au moins 3x plus selon son Coefficient de Performance (COP).
Un COP de 3 signifie que pour 1 kW consommé, 3 kW sont produits. Le COP dépend de la température extérieure, de la température de l’eau d’arrivée dans l’émetteur et de la performance de l’appareil, il se situe souvent autour de 3 sur une pompe à chaleur Air/Eau pour 7 °c extérieur et 55°c départ.

Vous allez donc consommez moins d’énergie pour atteindre la même température de confort. En matière d’économie d’énergie, un COP de 3 c’est 3 kWh de chaleur produits pour 1 kWh d’électricité consommé = 2 kWh économisés sur un total de 3 kWh de chaleur, jusqu’à 70% d’économie d’énergie en chauffage.

Pour connaître le coût d’une pompe à chaleur air/eau : Le devis pour l’installation d’une PAC est gratuit !

Quel différence avec une pompe à chaleur Air Air ?

• La PAC Air Eau se raccorde au système de chauffage central (radiateur à eau / plancher chauffant)
• Couplée avec un chauffe-eau thermodynamique elle peut produire de l’eau chaude sanitaire (PAC DUO)
• La pompe à chaleur Air Eau est éligible à la Prime Energie Jécologise mais aussi à Maprimerenov’ (contrairement à la PAC Air Air éligible uniquement à la Prime Energie Jécologise)
• La PAC Air Eau à un COP moyen plus élevé que la PAC Air Air (3 vs 2.5)
• Elle utilise votre système de chauffage central déjà existant et vos radiateurs pour diffuser la chaleur

Quels sont les préalables à l’installation d’une PAC Air Eau

1. Avant toute installation d’une pompe à chaleur, il est nécessaire d’avoir une bonne isolation. Il est fortement conseillé d’entreprendre l’isolation en premier. Sinon, à cause des déperditions de chaleur au sein de l’habitation, la pompe seule ne pourra pas fonctionner de façon optimale.

2. Avec une PAC Air/Eau il n’y a pas besoin de remplacer les émetteurs existant si ce sont des radiateurs à eau (souvent en acier ou en fonte) ou un plancher chauffant.
> La Pompe à Chaleur Air-Eau s’installe sur un réseau déjà existant pour le remplacement des chaudières au fioul et au gaz (mais pas des chaudière à condensation).
> La PAC Air/Eau ne peut pas être installé pour les habitation chauffées à l’électrique sans engager des travaux supplémentaires.
> Votre habitation doit être munie d’un système de chauffage central pour répartir la chaleur produite par la pompe à chaleur.

3. Avant l’installation de votre pompe à chaleur, choisissez bien l’emplacement de l’unité extérieur et du module intérieur, notamment a cause du bruit (même si les nouveaux modèles de PAC sont relativement peu bruyant).

4. Il est aussi nécessaire de bien dimensionner sa pompe a chaleur, choisir avec précaution le nombre de kilowatts de la pompe à chaleur pour éviter une surconsommation, une usure prématurée, un surcoût inutile ou un manque de puissance.
Il existe des pompes à chaleur hautes températures ou basses température. Dans la plupart du temps, une température moyenne entre 50 et 60° est suffisante.

5. Une pompe à chaleur peut aussi selon le modèle produire de l’eau chaude sanitaire. Selon l’espace et la hauteur disponible le ballon d’eau peut être intégré ou déporté. Si vous souhaitez dissocier l’eau chaude sanitaire de votre PAC vous pouvez remplacer votre vieux chauffe-eau par un chauffe-eau thermodynamique.

L’équipe Jécologise et ses équipes d’installateurs locaux certifiés RGE vous conseillerons pour installer au mieux votre nouvelle pompe à chaleur !

Quel impact écologique d’une pompe à chaleur Air Eau ?

C’est un système de chauffage plus écologique qui respecte l’environnement.

Il utilise l’énergie de l’air extérieur, source d’énergie inépuisable et permet également de réduire les dépenses d’énergies fossiles comme le fioul ou le gaz. Elle est décarbonée.
Avec une production d’énergie équivalente, une PAC rejette 3 à 4 fois moins de CO² qu’une chaudière classique. Elle produit une énergie propre :  ni déchets, ni émissions polluantes.

Quel coût et quel entretien d’une pompe à chaleur Air/Eau ?

Le prix d’une pompe à chaleur Air Eau est compris entre 9 000€ et 16 000€ (compter environ 2 000€ en plus pour le système d’eau chaude sanitaire et 1500€ pour l’installation).

Sa durée de vie est de 15 ans en moyenne et des aides financières vous permettent de financer votre PAC jusqu’à 8 400€. C’est donc un investissement très rentable à moyen terme.

On dit souvent un bon dimensionnement, une bonne installation, et une bonne maintenance garantissent une longévité à votre pompe à chaleur pour un coût annuel entre 180€ et 250€.

Grâce aux aides de l’Etat, obtenez les meilleurs prix pour votre pompe à chaleur Air Eau. Faites une simulation pour une pompe à chaleur air/eau pour découvrir votre éligibilité.

Quelles aides pour l’achat d’une pompe à chaleur Air Eau ?

Selon votre RFR, Revenu Fiscal de Reference voici la fourchette des aides cumulables auxquels vous pourriez avoir droit : Maprimerenov’ et CEE* (Certificat d’Economie d’Energie)

* Les montants des Certificats d’économies d’énergie (CEE) sont indicatifs et leur valeur est susceptible de varier légèrement

EquipementMaprimerenov’Prime Energie/JécologiseCumulé
Pompe à chaleur Air/EauTM* : 4 000 €
M : 3 000 €
I : 2 000 €
H : 0 €
TM : 4 400 €
M : 4 400
I : 2 400 €
H : 2 400 €
TM : 8 400 €
M : 7 400 €
I : 4 400 €
H : 2 400 €
Pompe à chaleur Air/AirTM : 0 €
M : 0 €
I : 0 €
H : 0 €
TM : 900 €
M : 440 €
I : 440 €
H : 440 €
TM : 900 €
M : 440 €
I : 440 €
H : 440 €

*TM : Très Modeste
M : Modeste
I : Intermédiaire
H : Hauts Revenus

Les aides sont donc plus importantes pour une pompe à chaleur Air/Eau qu’une pompe à chaleur Air/Air

Bénéficiez d’aides pouvant aller jusqu’à 8 400 € / 80% de financement sur votre pompe à chaleur !

Vous pouvez également bénéficier de nombreuses autres aides pour l’installation de votre pompe à chaleur Air/Eau :

Eco-PTZ : Vous pouvez être éligible à l’éco-prêt à taux zéro si votre installation s’inscrit dans le cadre de la réalisation d’au moins deux travaux distincts d’économies d’énergie. Celui-ci peut atteindre jusqu’à 30 000€ dans le cas de trois travaux distincts.

Le taux de TVA réduit de 5.5% : Vous pouvez bénéficier du taux de TVA de 5.5 % pour l’ensemble des travaux de rénovation énergétique.

Les aides locales : Certaines collectivités accordent des aides supplémentaires pour vos travaux de rénovation énergétique.

Quelles critères d’éligibilité CEE (Prime Energie) ?

  • Installer une PAC dont le coefficient de performance saisonnière de 126% pour les PAC basse température et de 111% pour les PAC moyenne et haute température 
  • Installer une PAC en remplacement d’une chaudière au gaz, au fioul autre qu’à condensation
  • Installation réalisée par un installateur RGE QualiPAC et QualifElec

Nos dernières actualités

Vos travaux de rénovation
en 30 secondes

Lancez votre simulation en un seul clic et testez votre éligibilité

Je teste mon éligibilité